• Obtenir une version PDF des pages de la rubrique

L'humidité

 

Humidité trop grande

S’il n’existe malheureusement pas de système léger et simple pour assécher l’air d’une pièce, il est toutefois possible d’essayer de le réchauffer. Si la température est basse, on peut l’amener jusqu’à 20°C, l’humidité relative sera automatiquement baissée dans un rapport lié à cette augmentation de température. La création de ventilations hautes et basses devrait également abaisser le taux d’humidité. Ponctuellement, des déshumidificateurs peuvent être disposés dans les salles.


Humidité trop faible

Réserves du Frac Alsace (8)C’est en général un problème plus simple à résoudre. On vérifiera d’abord que la température des espaces intérieurs ne soit pas trop élevée. Le chauffage général sera réglé à la température de 18 à 19°C (sauf si la température extérieure dépasse 25°C). On assurera ainsi le confort des visiteurs et du personnel tout en préservant les œuvres. L’humidité relative de l’air remontera proportionnellement à la baisse de température. L’adjonction d’un ou plusieurs humidificateurs adaptés au volume de la pièce permet de diffuser dans l’atmosphère une humidité complémentaire. Le coût de ces appareils ayant fortement baissé et leur qualité s’étant bien améliorée, c’est certainement la première action à entreprendre, avant de faire appel à des techniques plus lourdes. Si ces mesures simples, vérifiées par le thermo-hygromètre électronique, ne donnent pas satisfaction, il conviendra de consulter un spécialiste. Il faudra alors prévoir une climatisation, mais il s’agit là d’une opération financièrement lourde. L’étude préalable du lieu d’exposition est par conséquent d’une importance capitale car les coûts ultérieurs peuvent être très élevés, tant pour l’investissement que pour le fonctionnement.